5 conseils pour gérer les périodes de changements

By lundi, octobre 9, 2017 2 Permalink 0

5 conseils pour gérer les périodes de changements

Parfois, lorsqu’on s’y attend le moins, on se retrouve confronter à des périodes de grande instabilité : rupture, nouveau job, déménagement, etc. Des expériences de vie fortes en émotions qui nécessitent de garder les pieds sur Terre pour ne pas se laisser submerger par le stress. Alors, si en ce moment vous vivez un coup dur ou une période de grands changements, pas de panique ! Voici 5 conseils pour vous accompagner dans ce moment de transition. Une occasion de rebattre toutes les cartes et de partir vers de nouvelles aventures avec sérénité…

Rester stable

1/Se reconnecter à la Terre :

Tout d’abord, il est important de travailler sur ses propres fondations, à savoir… nos jambes ! Aller marcher pied-nu dans l’herbe, un « exercice » qui vous permettra de bien sentir le sol sous vos pieds. Peu à peu vous retrouverez une sensation de stabilité. Bon, c’est sûr, si le temps le permet c’est quand même plus agréable… Quoique, sauter dans une flaque d’eau c’est pas mal non plus ? En tous les cas se reconnecter à la matière, à la Terre et à son énergie, c’est se reconnecter symboliquement à sa matrice et à son cocon intérieur.

 

Conseils pour garder l'équilibre

2/ Se munir d’un symbole d’ancrage :

Dans ma pratique du Feng Shui j’utilise différents symboles pour garantir la stabilité des occupants d’un lieu lorsque cela s’avère nécessaire. Cela peut se traduire sous différentes formes : au travers de couleurs, de matières, de formes etc. Par exemple avec l’image d’un arbre dont on voit les racines ou bien celle d’un éléphant. Vous pouvez également opter pour une pierre d’ancrage comme l’agate mousse ou encore l’onyx. Autant d’aides précieuses pour traverser sereinement cette étape sans perdre pied.

 

 

Retrouver le bien être

3/ Faire une pause avec le mental:

Quand c’est la panique à bord et qu’on a le sentiment de ne plus rien maîtriser, on a tendance à partir (voir courir) dans tous les sens. L’esprit est alors tellement préoccupé que c’est souvent là qu’arrive les petits accidents, les oublis et j’en passe (c’est du vécu en ce qui me concerne 😉 )Voilà pourquoi il est primordial de tout stopper pour faire une pause bien méritée. S’asseoir dans un parc, nager à la piscine, prendre un cours de yoga ou faire une séance de shiatsu etc… Un moyen idéal de repasser par le corps pour se libérer l’esprit.

 

 

Garder le moral dans toutes les situations

4/ Lister tous les points positifs :

Pour garder le moral et ne pas se laisser submerger par ses émotions, faire une liste de toutes choses que l’on a réussi à accomplir est un bon moyen de rester ancré. Stop au sentiment d’échec, de perte de contrôle, de culpabilité ! En écrivant tous les bonheurs vécus et qui vous ont procuré du plaisir, vous vous remettez en condition physique et psychologique. Vous voyez bien que tout n’est pas noir… Inspirez profondément et dites-vous bien que ceci n’est qu’une étape intermédiaire, d’autres merveilleuses réussites viennent à votre rencontre…

 

Se libérer de ses peurs

5/ Accueillir la nouveauté :

Oui, c’est vrai, quand rien ne va plus c’est souvent difficile de laisser-faire les choses alors qu’on  a l’impression d’être dans le tambour d’une machine à laver en mode essorage… Sauf que, si on prend 2 minutes (et seulement 2 !!!) pour regarder en arrière, on s’aperçoit vite que chacune de ces périodes nous a permis d’avancer dans un domaine de notre vie : nouveau boulot, nouveau chez soi, nouveau chéri, nouvelles amitiés etc. Et parfois, tout ça à la fois (et je sais de quoi je parle…). Alors, même si vous avez le sentiment que votre vie vient de voler en éclat, gardez le cap : ce n’est que pour vous amener à faire un tri intérieur… pour accueillir du neuf.

Vous l’aurez compris, le chaos est une étape de transition parfois incontournable mais salvatrice. En Feng Shui, on part du principe que tout ce qui reste figé est voué à être remis en mouvement.  S’abandonner, c’est abandonner certaines croyances et certains comportements qui finalement, ne nous convenaient plus. C’est parce que nous avons peur de l’inconnu que nous nous accrochons à tout prix à certaines choses (voir mon article à ce propos). Pour ma part, ces périodes d’instabilité m’ont permis de rencontrer de nouvelles opportunités extraordinaires … Et quel bonheur aujourd’hui !

Finalement rester ancré, c’est être en équilibre sur le fil de la vie, tout en gardant mouvement 😉

Comment changer de vie

Aurore Passini © Octobre. 2017

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *