L’hiver et ses énergies dans nos intérieurs

By jeudi, décembre 4, 2014 3 Permalink 3

Avec l’arrivée imminente de la saison hivernale, aujourd’hui, j’ai envie de m’intéresser au symbolisme de certaines couleurs que j’ai tendance à retrouver dans de nombreux intérieurs au gré de mes expertises. Je parle du style noir et blanc, ambiance qualifiée de chic et intemporelle. Pour ma part, je la nommerais plutôt « choc » que « chic » lorsqu’un lieu de vie n’est composé que de ces deux nuances. A l’heure où les catalogues de décoration foisonnent d’ambiance noire et blanche pour nos intérieurs, comment composer avec ces deux tonalités opposées, mais pourtant complémentaires, sans risquer de vivre un déséquilibre ?

It’s not Feng Shui : je vis dans un univers noir et blanc

Outre le fait que ces deux couleurs marquent une opposition, elles sont toutes deux représentatives d’une énergie bien particulière. L’un des principes du Feng Shui s’appuie sur l’harmonie des 5 éléments qui composent notre univers : eau, bois, feu, terre et métal. Chacun d’entre eux va correspondre à une tonalité, une énergie, une émotion ou encore refléter le rythme des saisons.salon noir et blanc

Aujourd’hui, nous nous intéressons au blanc, couleur qui se rapporte à l’élément métal et à la saison de l’automne, et au noir, qui symbolise l’élément eau et la saison hivernale. Ces deux tonalités énergétiques invitent au repos et à l’introspection, car elles font référence à un moment d’arrêt et d’intériorité. Difficile alors, dans un salon par exemple, pourtant pièce définie comme un espace social d’échanges et de partage, de bénéficier de l’énergie nécessaire pour entreprendre.

– A la veille de l’hiver, nous ressentons souvent cette mise au repos accentuée par la baisse de luminosité à laquelle notre moral est sensible. Le total look noir et blanc représenté en excès dans un espace renforce la fatigue générale de ses occupants. Le risque étant d’éprouver une forme de dépression où les peurs et les inquiétudes envahissent de plus en plus le mental : « Qui suis-je, dans quel état j’erre… ».

– Les conséquences ne peuvent être que dommageables, pour un couple par exemple qui, à mesure qu’il circule dans un espace aux représentations opposées, ne peut finir que par s’affronter. Quel dommage, lorsque l’on sait qu’il existe de nombreuses autres nuances, dont il est possible de profiter, comme le souligne le titre du dernier best-seller de E. L. James, Fifty Shades of Grey, œuvre mettant en évidence les multiples possibilités d’aimer, de ressentir et d’expérimenter. Cuisine noire et blanche C’est pourquoi, lorsque nous avons le sentiment que les choses basculent d’un extrême à l’autre dans notre vie, que nous sommes soumis à des émotions comme des montagnes russes, il est important d’aller voir comment notre espace de vie nous raconte. Il existe certainement une polarité dans le lieu qui mérite d’être harmonisée et pacifiée afin de retrouver un équilibre dans nos expériences. N’oublions pas qu’en Feng Shui, notre environnement extérieur est le strict reflet de notre réalité intérieure.

– Vivre dans un univers où seules deux couleurs sont représentées amène à interpréter la vie et ses expériences avec une vision manichéenne : c’est ou tout blanc ou tout noir. Eh oui, le cerveau perçoit ce conflit entre l’ombre et la lumière, ne manquant pas ainsi de polariser toutes les expériences que nous rencontrons dans notre quotidien. Il devient alors compliqué de s’ouvrir à d’autres visions de la vie sans entrer dans un rapport de force… face à ces deux forces.

Attention donc, si vos intérieurs mettent en évidence un excès ou un manque d’un élément sous forme de monochrome de noir et de blanc. Pour paraphraser Johnny Hallyday, « Noir c’est noir, il n’y a pas plus d’espoir… », ce serait donc dommage d’en arriver là ! Noir et blanc, deux forces qui s’opposent mais s’équilibrent l’une l’autre si elles sont associées à juste mesure. Et c’est bien là tout le principe du Feng Shui Tian Di ® : maintenir un équilibre dans notre environnement extérieur, en évitant les excès, afin de ressentir bien-être intérieur et sérénité.

It’s Feng Shui : je rétablis l’équilibre dans mon espace en noir et blanc

Le Feng Shui, issu d’une branche de la médecine traditionnelle chinoise, veille à maintenir l’harmonie dans nos espaces afin de nous garder en bonne santé et ce, dans tous les domaines. Il se base sur le principe du mouvement entre les 5 éléments, dont nous parlions un peu plus haut, créant ainsi l’équilibre nécessaire à notre bien-être. Il est donc important d’apporter des changements (car ils créent du mouvement), aussi subtils soient-ils, lorsqu’un espace est figé dans un archétype environnemental, comme dans l’exemple d’aujourd’hui pour une ambiance noire et blanche. Elément bois

Conseil n° 1 : si vous reconnaissez votre intérieur dans l’exemple d’aujourd’hui, n’hésitez pas à ajouter des touches de l’élément bois pour compenser l’excès de l’élément eau dû à la couleur noire. Symbole de croissance et de renouveau, car en lien avec la saison printanière, le bois va apporter un nouvel élan après la mise en veille et le repos qu’insuffle l’hiver. Sous la forme d’un meuble, d’une représentation florale ou encore de touches de couleur verte, vous pouvez amener ainsi de l’équilibre entre les éléments noirs et blancs représentés dans votre intérieur.

Conseil n° 2 : soyez attentif à l’atmosphère qui se dégage de chacune des pièces de votre habitat. Le Feng Shui est un outil qui met en évidence les excès et les faiblesses des informations contenues dans chaque environnement, en fonction de sa dédicace, de sa nature et de ses occupants. Les quatre saisons de MuchaPrenez le temps de vous connecter à vos sensations: est-ce que vous vous sentez apaisé dans votre chambre à coucher, concentré dans votre bureau, enjoué dans votre salle à manger, détendu dans votre salle de bain ? La langue française regorge d’expressions où les couleurs sont directement associées à nos émotions. Nous voyons à quel point nous sommes influencés par ces tonalités vibratoires au gré de nos humeurs : « être vert de rage, rouge pivoine, voir la vie en rose, avoir une peur bleu, broyer du noir, être blanc comme un linge… »

Cet exercice est une bonne façon de faire confiance à votre boussole intérieure pour agir sur votre bien-être en identifiant si votre espace comporte un élément de façon excessive. Il s’agit d’une possibilité d’agir chez soi pour maintenir un équilibre en Soi.

Aurore Passini © dec. 2014 

3 Comments
  • Zyla
    décembre 5, 2014

    Merci Aurore pour cet article très intéressant! Je me rends compte à quel point cette atmosphère noire et blanche peut créer un sentiment de fatigue insurmontable. C’est exactement mon cas car, visiblement, je pense avoir trop de noir et d’élément eau. A méditer du coup… 😉

    • Aurore Passini
      décembre 5, 2014

      Merci à toi Zyla pour ton retour.
      Effectivement, même si l’hiver est une période salutaire qui permet de faire une pause en soi, en excès, le noir peut rendre une atmosphère un peu « pesante ». Le principe du Feng Shui est bien là, maintenir l’équilibre entre tous les éléments qui entrent en scène dans nos intérieurs…
      A bientôt!

  • Aurore Passini
    décembre 5, 2014

    Merci Ariane pour ton point de vue artistique!
    Un deuxième article sur les énergies de l’hiver et les vertus des pierres est en cours de préparation…La suite donc au prochain épisode 😉
    N’hésite pas à utiliser les huiles essentielles de pamplemousse, mandarine verte, citron ou encore néroli pour « réchauffer et vivifier » ton espace pendant cette pause hivernale bien salutaire.
    A bientôt!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *